Système de santé ou système de maladies ?

Système de santé ou système de maladies ?

Depuis le début de l’année, j’ai pris l’habitude d’écouter quotidiennement une courte capsule via l’application Simple Habit. Cette application propose des conférences et des méditations d’une durée de 5 à 10 minutes sur la pleine conscience et la psychologie positive pour améliorer votre quotidien un peu comme le fait aussi TED-talk. La semaine dernière, j’écoutais une conférence de Cory Muscara qui disait que notre système de santé est plutôt un système de maladies. Comme il le disait si bien, il n’y a rien de mal à vouloir guérir une maladie ou gérer une douleur, mais il serait encore plus intéressant de prévenir ladite maladie ou ladite douleur. Il nous rappelle qu’il est rare de constater qu’un professionnel de la santé prend le temps de vous écouter et de discuter avec vous des manières de reprendre le sport ou d’améliorer votre santé générale. Ses mots ont fait écho en moi qui croit fortement aux bienfaits de la prévention comme mes fidèles lecteurs ont pu en témoigner à travers bon nombre de mes articles. Continuez à lire pour découvrir une approche différente de la santé.

Bien entendu, la chiropratique obtient de bons résultats pour traiter des maladies neuromusqulosquelletiques telles que l’hernie discale , l’ostéoporose, la dorsalgie et la lordose ou diverses douleurs telles que les  maux de dos, de cou ou d’épaule. En fait, l’efficacité des soins chiropratique a été démontrée à plusieurs reprises. L’Association des Chiropraticiens du Québec (ACQ) a d’ailleurs élaboré une vidéo intitulée « La douleur s’attaque à votre vie. Le chiropraticien s’attaque à votre douleur » pour illustrer les conditions où la chiropratique est utile.

Cela dit, la chiropratique est une approche de  santé qui gagne grandement à être considérée de manière préventive pour en maximiser les bienfaits  à long terme. Les chiropraticiens sont différents des autres docteurs parce qu’ils vérifient votre état de santé en évaluant l’intégrité de votre système nerveux central et l’équilibre biomécanique de votre colonne vertébrale au lieu d’examiner directement l’endroit où se trouve votre douleur. Les chiropraticiens s’efforcent d’identifier les préoccupations possibles et mettre fin à l’inconfort et la maladie avant même qu’ils ne s’installent. Même si vous n’avez aucune douleur, des vérifications chiropratiques régulières peuvent vous assurer une santé optimale. La santé vertébrale est le fondement de l’approche chiropratique vers le bien-être. En tant que docteur en chiropratique, je prends le temps de faire le point sur votre état de santé pour vous fournir des pistes de solutions pour retrouver un état de santé optimal.

Que vous en soyez conscient ou non, les inconforts ressentis aujourd’hui sont souvent dus à l’accumulation de petits gestes ou encore de mauvais choix répétés au quotidien. Il existe de nombreux facteurs sur lesquels vous pouvez avoir du contrôle : votre posture (debout, assise, pour soulever une charge, etc.), votre alimentation, votre niveau d’hydratation, votre niveau d’activité physique, l’ergonomie au travail, une partie de votre stress, la façon dont vous dormez et plus encore. Je vous encourage fortement de commencer petit en choisissant un seul élément que vous désirez améliorer pour éviter de vous sentir submergé par l’ampleur des changements à apporter. L’idée est de faire un premier pas dans la bonne direction est de la répéter chaque jour. Ainsi, il est préférable de faire un seul redressement assis tous les jours et d’augmenter progressivement que de faire une seule série intensive par année. Vous pourriez, par exemple, diminuer de moitié le sucre que vous mettez dans votre café du matin, remplacer une boisson gazeuse dès que vous vous levez ou que vous vous couchez, marchez 20 minutes, être vigilant à votre posture lorsque vous vous assoyez sur le divan ou autre. Lorsque ce premier élément sera devenu une habitude que vous faites au moins 80% du temps, vous pourrez ajouter un deuxième élément ou augmenter la récurrence de ce premier élément.  Oui, à 80%. L’idée n’est pas de vous décourager parce que vous n’avez pas atteint parfaitement votre nouvelle habitude, mais plutôt de vous aider à en faire une habitude. La chiropratique peut vous épauler pour assurer l’ergonomie de votre poste de travail, pour adopter une meilleure posture au travail ou dans vos activités quotidiennes, pour élaborer un programme d’étirements et d’exercices adapté à votre réalité ainsi que pour atteindre vos objectifs de santé.

Votre corps vous parle. Les petits et grands inconforts que vous ressentez sont des signaux d’alarme que quelque chose se passe. N’ignorez pas ces messages et n’attendez pas que la situation se rétablisse d’elle-même. La plupart du temps, votre corps compense pour vous aider à fonctionner dans votre quotidien malgré la douleur. Bien que les symptômes semblent moins présents qu’au tout début, les raisons sous-jacentes demeurent bien réelles. Il n’en tient qu’à vous de choisir le type de soins dont vous voulez bénéficier. La chiropratique peut vous soulager en  réduisant la douleur,  corriger le problème pour retrouver un état de santé optimal ou  prévenir les rechutes en conservant un état de santé optimal. La santé a une valeur inestimable. Investir aujourd’hui dans votre santé, c’est un investissement pour un meilleur futur.

 

Chiropratiquement vôtre, 

Dr Pascal Paquet, chiropraticien, D.C.
Clinique Solution Santé Chiropratique

1100, boul. Crémazie Est, bureau 100
Montréal (Québec)  H2P 2X2
Tél. : 514 723-2424

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *