Les petits bobos dus à l’hiver

Les petits bobos dus à l’hiver

Si vous avez l’impression que le temps froid joue de vilains tours en rendant vos muscles plus raides  et en faisant ressortir certaines douleurs ou certains malaises, sachez que vous avez raisons. En effet, les douleurs et les blessures de nature musculosquelettique peuvent être accentuées lorsque le mercure descend. Cette situation toucherait particulièrement les personnes aux prises avec une maladie arthritique, notamment l’arthrose et l’arthrite rhumatoïde, ainsi que celles qui travaillent à l’extérieur. Même une personne en pleine santé peut ressentir des raideurs ou autres formes de douleurs qui l’amènent à bouger plus lentement. Pour limiter les risques de blessures, il est conseillé de s’habiller chaudement de la tête aux pieds, d’être vigilant à sa posture particulièrement lorsqu’on soulève une charge ne serait-ce que la neige et d’éviter le surmenage. L’idéal serait de choisir des vêtements imperméables qui protègent du vent et de se munir de bottes adhérentes qui limiteront les risques de chutes. À part vous emmitoufler,  il y a une chose sur laquelle vous pouvez avoir du contrôle : être actif.[i] Aussi rébarbatif que cela puisse paraître, l’activité physique vous aidera à renforcir vos muscles, vos articulations et vos tendons tout en prévenant les maladies, maintenant une santé cardiovasculaire et réduisant les douleurs et les risques de blessures[ii].

Malgré tout, le simple fait de pelleter est une activité physique en soi qui fait travailler les articulations et pomper le cœur. Comme tout entraînement ou activité physique, il est possible de voir apparaître des douleurs musculaires. Les petits « nœuds » que vous ressentez, aussi appelés points gâchettes, surviennent parce que les muscles ont été trop sollicités. Si la douleur apparaît plutôt dans les 24 à 48 heures qui suivent l’effort, il sera plutôt question de courbatures. Comme le corps n’a pas l’habitude d’effectuer ce mouvement, notamment en raison des changements de saisons, ou de le faire de manière aussi intense, il réagit en vous faisant ressentir des courbatures.[iii] Dans un cas comme dans l’autre, les douleurs sont souvent accompagnées d’une perte de mobilité temporaire ou d’une sensibilité lors de la réalisation de certains mouvements.[iv]  Contrairement à la croyance populaire, l’accumulation d’acide lactique n’est pas la responsable puisqu’elle « disparaît des muscles dans les deux heures suivant la fin de l’entraînement et n’est donc vraisemblablement pas la cause de la douleur. » [v] Il faudrait plutôt blâmer les microdéchirures musculaires qui accélèrent la circulation sanguine et créent de l’inflammation. Le bon côté des choses, c’est que ce phénomène augmente la force de vos muscles et vous permettent de soulever des charges plus importantes telles que de la neige mouillée. Prenez quand même l’habitude de prévenir ces inconforts en faisant des échauffements appropriés avant de commencer vos efforts[vi], prenez des pauses et restez bien hydraté.

Si vous le voulez bien, revenons un peu sur l’inflammation. Sans entrer dans tous les détails, sachez que l’inflammation est un processus tout à fait naturel qui permet au corps de se protéger avant d’enclencher son processus d’autoguérison. Elle peut être causée par des problèmes biomécaniques, des traumas ou encore des blessures qui n’ont pas été traitée. [vii] Normalement, le corps retrouve son équilibre et l’inflammation disparaît. Si ce n’est pas le cas, il est possible que vous souffriez d’inflammation chronique. Il s’agit d’une anomalie qui «peut durer des jours, des mois, voire des années sans signes visibles »[viii] et que votre chiropraticien sera en mesure de vérifier avec des tests orthopédiques et neuromusculosquelletiques une évolution de vos symptômes.

Pistes de solutions

Si vos efforts vous ont amené à avoir des douleurs musculaires[ix], sachez que l’application de glace est reconnue pour réduire l’inflammation tandis qu’un bain au sel d’Epsom, « riche en magnésium, […] favorise la relaxation musculaire et la circulation sanguine. » La thérapie au laser est également un traitement complémentaire à la chiropratique qui est utile pour réduire l’inflammation et la douleur en plus de pouvoir  accélérer la guérison du corps de plus de 10 fois son taux normal.[x]

Autrement , impossible d’y échapper; les éléments qui composent une vie saine et active seraient ceux à tenir en compte pour réduire l’inflammation chronique.[xi] Au risque de se répéter, l’adoption d’un mode de vie sain comprenant :

  • une alimentation équilibrée
    • qui permet au corps de mieux fonctionner et de maintenir un poids santé qui met moins de pression sur les muscles et les articulations. Le régime méditerranéen serait d’ailleurs un merveilleux allié. [xii]
  • des activités physiques régulières,
    • qui « aide[nt] à préserver la mobilité du corps, la lubrification des articulations, le tonus musculaire et un niveau élevé d’énergie » [xiii] en plus d’accélérer la guérison du corps et de limiter les risques d’être aux prises avec une inflammation chronique. [xiv]
  • un nombre d’heures de sommeil suffisant,
    • puisque les effets néfastes du manque de sommeil sont nombreuses et comprennent, entre autres, la modification du « processus moléculaire qui stimule l’activation cellulaire immunitaire et favorise la sécrétion des cytokines inflammatoires » [xv]
  • une bonne hydratation
    • qui réduirait l’acidose et équilibrerait le PH de façon à réduire l’inflammation chronique.[xvi]
  • Un bon matelas
  • et l’abandon du tabagisme
    • puisque les produits toxiques contenus dans la fumée de cigarette « déclenche[nt] une réponse immunologique et peuvent accroître le niveau des marqueurs inflammatoires. » [xvii]

L’important est de ne pas négliger la situation, car elle risque de revenir et de s’installer pour de bon.[xviii] En matière de santé, la prévention demeure votre plus précieux allié. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre chiropraticien pour mesurer l’état de votre santé neuromusculsquelletique.

 

Chiropratiquement vôtre, 

Dr Pascal Paquet, chiropraticien, D.C.
Clinique Solution Santé Chiropratique

1100, boul. Crémazie Est, bureau 100
Montréal (Québec)  H2P 2X2
Tél. : 514 723-2424

Courriers Santé antérieurs qui pourraient vous intéresser :

Sources

ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2019.  Le temps froid affecte vos muscles et tendons ?, publié en ligne le 9 janvier au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-temps-froid-affecte-vos-muscles-et-tendons/

ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2018.  Qu’est-ce qui cause les courbatures après un entraînement?, publié en ligne le 7 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/quest-ce-qui-cause-les-courbatures-apres-un-entrainement/

ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

CLINIQUE SOLUTION SANTÉ CHIROPRATIQUE. 2018. Faites de votre remise en forme une réalité, publié en ligne le 25 avril au http://www.cliniquesolutionsante.com/faites-de-votre-remise-en-forme-une-realite/

CLINIQUE SOLUTION SANTÉ CHIROPRATIQUE. 2015. La thérapie au laser, publié en ligne le 23 juillet au http://www.cliniquesolutionsante.com/la-therapie-au-laser/

 

Références

[i] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2019.  Le temps froid affecte vos muscles et tendons?, publié en ligne le 9 janvier au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-temps-froid-affecte-vos-muscles-et-tendons/

[ii] CLINIQUE SOLUTION SANTÉ CHIROPRATIQUE. 2018. Faites de votre remise en forme une réalité, publié en ligne le 25 avril au http://www.cliniquesolutionsante.com/faites-de-votre-remise-en-forme-une-realite/

[iii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2018.  Qu’est-ce qui cause les courbatures après un entraînement?, publié en ligne le 7 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/quest-ce-qui-cause-les-courbatures-apres-un-entrainement/

[iv] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2018.  Qu’est-ce qui cause les courbatures après un entraînement?, publié en ligne le 7 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/quest-ce-qui-cause-les-courbatures-apres-un-entrainement/

[v] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2018.  Qu’est-ce qui cause les courbatures après un entraînement?, publié en ligne le 7 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/quest-ce-qui-cause-les-courbatures-apres-un-entrainement/

[vi] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2018.  Qu’est-ce qui cause les courbatures après un entraînement?, publié en ligne le 7 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/quest-ce-qui-cause-les-courbatures-apres-un-entrainement/

[vii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

[viii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

[ix] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2018.  Qu’est-ce qui cause les courbatures après un entraînement?, publié en ligne le 7 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/quest-ce-qui-cause-les-courbatures-apres-un-entrainement/

[x] CLINIQUE SOLUTION SANTÉ CHIROPRATIQUE. 2015. La thérapie au laser, publié en ligne le 23 juillet au http://www.cliniquesolutionsante.com/la-therapie-au-laser/

[xi] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

[xii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

[xiii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

[xiv] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

[xv] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

[xvi] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

[xvii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

[xviii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015.  Cinq conseils pour réduire l’inflammation chronique, publié en ligne le 18 mars au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/cinq-conseils-pour-reduire-linflammation-chronique/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *