Comprendre les problèmes neuromusculosquelettiques

Comprendre les problèmes neuromusculosquelettiques

Par le passé, nous avons répété à maintes reprises que  la chiropratique est un précieux allier pour vous aider à prévenir et à traiter les problèmes neuromusculosquelettiques. Bien que nous vous partagions des articles chiropratiques en ligne depuis janvier 2015 et depuis bien plus longtemps par courriel, il semblerait que nous n’ayons encore jamais pris le temps de préciser ce terme au fils des années. Qu’à cela ne tienne ! C’est aujourd’hui que nous ferons la lumière sur la signification de ce terme.

Avant d’aller plus loin, les personnes qui ne sont pas familières avec la chiropratique aimeront probablement commencer par lire nos articles La chiropratique démystifiée ou Petit retour sur les bases,  son explication visuelle à travers La chiropratique simplifiée ou ses mythes tenaces.  Vous trouverez aussi des informations sur les soins chiropratiques, les techniques ainsi que les thérapies et les examens complémentaires.

Que signifie neuromusculosquelletique ?

Comme le rappelle l’Association des Chiropraticiens du Québec (ACQ),  « [l]e champ des compétences du chiropraticien touche les systèmes nerveux, musculaire et squelettique. »[i]  Dans ce simple énoncé, il est déjà possible de comprendre que le terme « neuromusculosquelletique » englobe trois systèmes.  Nous allons, à l’instant, les expliquer brièvement.

Tout d’abord, le système nerveux humain comprend, entre autres, les nerfs, les neurones, la moelle épinière et le cerveau. Il est responsable de transmettre les informations provenant des sens et de l’environnement extérieur entre les différentes parties du corps. Il a aussi pour rôle de coordonner les mouvements des muscles et de réguler les émotions et les organes.

Ensuite, le système musculaire regroupe tous les muscles du corps et ils sont normalement fixés aux os par des tendons.  Il permet de se déplacer grâce à sa collaboration avec le système squelettique et une partie du système nerveux.

Le dernier et non le moindre, le système squelettique  est la charpente du corps sur laquelle se greffe les muscles et autres parties du corps. En plus de permettre les mouvements du corps, il sert à protéger plusieurs organes notamment le cerveau, la moelle épinière, le cœur et les poumons. Il est constitué des 350 os de la naissance et des 206 os du corps humain adultes.

De manière plus générale, le système neuromusculosquelletique «est un réseau complexe de muscles, d’os, d’articulations, de tendons et de ligaments qui nous permet d’accomplir nos activités courantes. »[ii]

Qu’est-ce qu’un problème neuromusculosquelletique ?

Comme vous pouvez vous en douter après avoir lu la description précédente, les problèmes neuromusculosquelletique touchent une vaste étendue de régions du corps comprenant « les muscles, les tendons, les ligaments, les articulations et les tissus conjonctifs »[iii]. Conséquemment, ils trouvent leurs origines à travers de nombreuses sources telles qu’une mauvaise posture, des mouvements répétitifs ou même un bête accident. Il semblerait que les régions « les plus souvent touchées sont la tête et le cou, les épaules, le milieu du dos, la région lombaire et pelvienne, les coudes ainsi que les mains et les poignets » [iv].

Que peut-on faire si l’on souffre d’un problème neuromusculosquelletique ?

Les problèmes neuromusculosquelletiques sont tellement vastes qu’il est difficile de répondre à cette question sans préciser davantage la nature du problème. Cela dit, lorsqu’un problème neuromusculosquelletique survient, le temps est un facteur déterminant à ne pas négliger. En d’autres mots, il est important de ne pas attendre que le problème se règle par lui-même et de consulter un professionnel de la santé afin d’éviter que le problème ne devienne chronique et invalidant.  « De par sa formation [le docteur en chiropratique] est apte à poser un diagnostic chiropratique lui permettant de créer un programme de soins correspondant à la condition physique, à l’âge ainsi qu’aux objectifs de santé visés. »[v]  Le rôle du chiropraticien est de vous aider à retrouver l’équilibre entre les trois systèmes ou de déterminer lequel nécessite le plus d’aide. À la Clinique Solution Santé Chiropratique, il nous est possible de faire des radiographies sur place et de recevoir différents traitements comprenant diverses techniques chiropratiques,  le bandage kinésiologique aussi connu sous le nom de tapping sportif, le laser ou encore la traction neurovertébrale selon votre condition. Dr Pascal Paquet, chiropraticien, D.C. sera également en mesure de vous conseiller pour prévenir la réapparition du problème en plus de vous suggérer des exercices et des étirements appropriés.

Que peut-on faire pour prévenir les problèmes neuromusculosquelletiques ?

Que ce soit pour prévenir l’apparition ou la progression de cette condition, il n’y a pas de recette miracle. Comme pour la plupart des maladies et problèmes de santé, il faut adopter un mode de vie sain. Concrètement, il faut rester actif, avoir une saine alimentation, boire suffisamment d’eau et avoir un sommeil récupérateur. Vous devriez également prendre des mesures pour limiter les chutes et adopter une bonne posture que vous soyez debout, assis, en train de soulever une charge ou en utilisant votre cellulaire. Bref, maintenir un niveau de santé optimale requiert une vigilance dans les activités quotidiennes.

Chiropratiquement vôtre, 

Dr Pascal Paquet, chiropraticien, D.C.
Clinique Solution Santé Chiropratique

1100, boul. Crémazie Est, bureau 100
Montréal (Québec)  H2P 2X2
Tél. : 514 723-2424

 

Sources :

Association chiropratique canadienne (CCA). 2018. MS 101 : Initiation aux problèmes musculosquelettiques, publié en ligne le 14 mars 2017 au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/ms-101-initiation-aux-problemes-musculosquelettiques/

Association des chiropraticiens du québec (ACQ). Inconnu. La chiropratique pour vos douleurs, publié en ligne au https://www.chiropratique.com/fr/chiropratique/douleur/

Références :

[i] Association des chiropraticiens du québec (ACQ). Inconnu. La chiropratique pour vos douleurs, publié en ligne au https://www.chiropratique.com/fr/chiropratique/douleur/

[ii] Association chiropratique canadienne (CCA). 2018. MS 101 : Initiation aux problèmes musculosquelettiques, publié en ligne le 14 mars 2017 au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/ms-101-initiation-aux-problemes-musculosquelettiques/

[iii] Association chiropratique canadienne (CCA). 2018. MS 101 : Initiation aux problèmes musculosquelettiques, publié en ligne le 14 mars 2017 au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/ms-101-initiation-aux-problemes-musculosquelettiques/

[iv] Association chiropratique canadienne (CCA). 2018. MS 101 : Initiation aux problèmes musculosquelettiques, publié en ligne le 14 mars 2017 au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/ms-101-initiation-aux-problemes-musculosquelettiques/

[v] Association des chiropraticiens du québec (ACQ). Inconnu. La chiropratique pour vos douleurs, publié en ligne au https://www.chiropratique.com/fr/chiropratique/douleur/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *