Le patient au cœur des traitements chiropratiques

Le patient au cœur des traitements chiropratiques

Les temps ont bien changé depuis l’époque où les patients écoutaient passivement les recommandations de leur médecin ou de leur professionnel de la santé. Aujourd’hui, les technologies de l’information permettent à chacun de prendre un rôle actif dans ses traitements. Les patients sont plus critiques et mieux informés. Pour vous aider à trouver des sources d’informations crédibles[i], nous mettons à votre disposition  des dépliants de l’Association des chiropraticiens du Québec sur diverses conditions  ainsi qu’un blogue Internet comprenant notamment des astuces pour améliorer votre santé au quotidien. Il n’est pas rare de vous  voir arriver à votre consultation avec une liste de questions pertinentes à votre situation.[ii]

 

Ce n’est pas sans raison que nous encourageons nos patients à venir accompagner des personnes significatives lors de la présentation de leur rapport d’évaluation neuromusculosquelletique et radiographique. Que ce soit un parent, un conjoint ou un membre de la famille, il est important que les gens qui vous accompagnent dans votre processus de guérison soient bien informés[iii]. L’adage voulant que « deux têtes valent mieux qu’une » prenne tout son sens lorsque les informations reçues sont nombreuses et que vous êtes susceptible de vivre un stress psychologique qui s’ajoute au stress physique relié à votre blessure ou votre maladie[iv]. Le simple fait que votre proche entourage soit présent permet d’éviter les confusions et les mauvaises interprétations entourant la compréhension de votre problème et des traitements à venir.[v]

 

Durant toute la durée de vos traitements, vous êtes responsables de faire les exercices suggérés et de suivre les conseils et les recommandations de votre docteur en chiropratique[vi]. Chaque personne étant différente, vous demeurez la personne la mieux placée pour nous expliquer ce qui a bien fonctionné ou non pour vous[vii]. Il est important de prendre conscience de votre corps[viii] et des postures que vous adoptez au quotidien pour optimiser le traitement[ix]. N’oubliez pas que le fait de demeurer réaliste vous permettra d’être plus autonome dans la gestion des symptômes en adoptant un meilleur régime de vie qui comprend conseils et thérapies[x]

 

La chiropratique est une approche qui considère le patient en tant qu’individu en regardant au-delà des maladies et des symptômes qui l’habitent.[xi] Cette approche cherche avant tout à prévenir les problèmes neuromusculosquelletiques avant qu’ils n’apparaissent. Si le mal est déjà fait, le docteur en chiropratique est habilité à faire les examens nécessaires, à prendre des radiographies au besoin, à poser un diagnostic précis et à élaborer un plan de traitement qui répond à vos besoins et à vos objectifs de santé[xii][xiii].  « Cette approche sourira à ceux et celles qui ont vécu des expériences frustrantes au sein du système de santé canadien. En effet, une étude effectuée en 2009 par l’Agence de la santé publique du Canada qui a suivi l’évolution au sein du système de santé de patients souffrant de dorsalgie et de cervicalgie chronique a révélé que de nombreux patients en venaient à la conclusion qu’ils devaient vivre avec la douleur. » [xiv]  Pourtant, il existe des solutions pour vous aider en cas de maux de dos ou de cou.

 

Bien que les solutions appropriées dépendant de votre état de santé particulier, il peut être intéressant de faire d’appliquer de la glace une quinzaine de minutes, de faire des exercices et des étirements appropriés pour votre cou ou votre dos,  de revoir l’ergonomie [xv] de votre poste de travail, être vigilant au niveau de sa posture (assise, debout, couchée, au travail ou au cellulaire, en évitant d’avoir le dos rond[xvi] ou d’avancer excessivement la tête. À cela s’ajoutent les conseils de santé généraux tels qu’avoir une saine alimentation, une hydratation suffisante, un sommeil récupérateur, une bonne gestion du stress et une vie active.  Concrètement, le simple fait de boire beaucoup d’eau permet aux disques de la colonne vertébrale de demeurer spongieux[xvii].  Pour aller plus loin, nous vous suggérons de lire nos articles Top 5 des trucs et astuces pour réduire les maux de tête et Ce que vous pouvez faire pour maintenir un dos en santé – notre top 5.

 

N’attendez pas d’être confronté à une blessure ou à une maladie pour jouer un rôle actif dans l’optimisation de votre état de santé[xviii]. Prenez dès aujourd’hui les mesures nécessaires pour vous aider à avoir un avenir éclatant de santé[xix].

Chiropratiquement vôtre, 

Dr Pascal Paquet, chiropraticien, D.C.
Clinique Solution Santé Chiropratique

1100, boul. Crémazie Est, bureau 100
Montréal (Québec)  H2P 2X2
Tél. : 514 723-2424

Sources :

ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2016.  Les patients : des partenaires, publié en ligne le 24 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/les-patients-des-partenaires/

ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2016. Idées reçues sur le traitement chiropratique, publié en ligne le 10 février au https://www.chiropractic.ca/fr/conseils-pour-le-dos/idees-recues-sur-le-traitement-chiropratique/

ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

 

Références :

[i] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[ii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2016.  Les patients : des partenaires, publié en ligne le 24 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/les-patients-des-partenaires/

[iii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2016.  Les patients : des partenaires, publié en ligne le 24 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/les-patients-des-partenaires/

[iv] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2016.  Les patients : des partenaires, publié en ligne le 24 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/les-patients-des-partenaires/

[v] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2016.  Les patients : des partenaires, publié en ligne le 24 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/les-patients-des-partenaires/

[vi] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[vii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[viii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[ix] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[x] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[xi] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[xii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[xiii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2016. Idées reçues sur le traitement chiropratique, publié en ligne le 10 février au https://www.chiropractic.ca/fr/conseils-pour-le-dos/idees-recues-sur-le-traitement-chiropratique/

[xiv] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[xv] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2016.  Les patients : des partenaires, publié en ligne le 24 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/les-patients-des-partenaires/

[xvi] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[xvii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2015. Le patient au cœur de tout, publié en ligne le 11 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/le-patient-au-coeur-de-tout/

[xviii] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2016.  Les patients : des partenaires, publié en ligne le 24 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/les-patients-des-partenaires/

[xix] ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE (CCA). 2016.  Les patients : des partenaires, publié en ligne le 24 février au https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/les-patients-des-partenaires/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *